Qi Gong

La pratique du Gi Gong : des mouvements souples, lents, doux et cohérents

Pour la pratique du Qi Gong les mouvements doivent être souples, relâchés et larges, tout en adoptant une posture bien équilibrée. Ils doivent être pratiqués avec lenteur et souplesse, en faisant une distinction entre le vide et le plein. L'orientation des mouvements en courbe, arrondis et non en ligne droite, correspond à la courbure naturelle des membres ; l'épine dorsale entraîne les mouvements du corps. Sans discontinuation, les mouvements sont pratiqués avec un passage du vide vers le plein et une coordination des postures. Afin de calmer l'esprit, les mouvements doivent être continuels, semblables à la fluidité de l'eau et aux nuages flottants ; cela aide à débloquer les méridiens et le qi (énergie vitale), à faciliter la circulation du sang et à fortifier la santé.

 

Guidée par l'esprit la respiration doit être légère, le cœur au ralenti et le corps relâché. Les postures correctes se maintiennent avec une relaxation continuelle. La concentration n'est nécessaire qu'au moment de la transition entre les mouvements, tandis que la relaxation doit être maintenue durant toute la pratique. Une alternance raisonnable de la relaxation avec la concentration peut équilibrer le yin et le yang, débloquer les méridiens, fluidifier le sang, assouplir les articulations, renforcer les muscles et les os et améliorer la santé.

 

Dans la pratique du Qi Gong, l'esprit englobe l'état mental et la conscience normale, ainsi que les mouvements guidés par l'esprit. «L'esprit maîtrise les mouvements et ceux-ci sont porteurs de l'esprit ». Les deux composent une intégrité interactive, caractérisée par l'harmonie et la symétrie dans les postures et les mouvements, ce qui reflète l'esprit et l'expression calme, l'interaction entre le vide et le plein, l'alternance de la souplesse avec la rigidité.

 

La culture de l'esprit et la pratique des mouvements du corps améliorent la circulation du qi dans le corps dans le but de renforcer la santé. Une respiration profonde et naturelle est recommandée dans la pratique des exercices.

 

André Boutin Professeur de Qi Gong

d'après «Le qi gong pour la santé» de l'Association Chinoise du Qi Gong pour la Santé